Et le deuxième enfant, dans tout ça ?

Publié le par secrets-inavouables

 

Lors de mon tout premier article, publié chez Anna poubelle, de nombreux commentaires me gardaient bien de faire un deuxième enfant avec mon mari. Et vous avez toutes raison, je crois bien !

 

068-Grossesse-a-terme-.jpg

 

A la fin de la semaine dernière, notre couple a eu une très grosse engueulade !

 

Je mettais déjà en doute notre décision, en septembre, de faire un deuxième enfant. Là, suite à notre engueulade, je lui ai carrément dit que c’était une erreur. Ce soir, j’ai acheté un test de grossesse. Je verrais demain, j’aurais peut-être une réponse. Je ne sais pas vraiment, mais je crois que je serais soulagée si le test est négatif. Pourtant, à presque 36 ans, j’avais tellement envie d’avoir un deuxième enfant, mais pas forcément pour les bonnes raisons. J’ai tenté d’expliquer ça à mon mari.

 

Il m’a dit, dimanche, qu’il fallait un petit frère ou sœur à notre ange. Que ça allait nous rapprocher, qu’on avait vécu des moments de grande complicité ensemble.

 

J’ai répondu que oui, il avait raison d’employer le passé. On a vécu de belles choses, mais la complicité, pour moi, c’est chaque jour, c’est un sourire, un regard et on se comprend. Pas besoin d’un enfant pour ressentir ou vivre cela. Et on n’a plus de complicité, je n’en ressens plus.

 

Qu’allons-nous faire si le test est positif ? Je n’ose pas vraiment me poser la question, je suis contre l’avortement. Pas contre acharnée, entendons-nous bien, mais enfin, je n’y suis vraiment pas favorable du tout. Je ne sais pas si je prendrais cette décision ou non…

 

Réponse demain matin, si c’est négatif, je reprends la pilule, même si j’ai pris la décision de ne plus avoir de rapports pendant un moment.

Publié dans Mon âme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ragnagna 13/12/2011 14:54


Ca se sent beaucoup ton sentiment de ras-le-bol, il faut juste pas que tu te laisses abattre par lui et que tu jettes l'eau du bain avec le bébé. Si il faut prends toi un temps de repos.


En chose nocive qui peut te fatiguer il y a le fait que tu essayes de garder ton couple parfait devant le reste du monde, j'ai tendance à faire ça dans mon couple même si nous n'avons jamais eu
de grandes tensions comme vous. Mais faire la brave quand le moral est au plus bas c'est risqué le burnt-out.

secrets-inavouables 13/12/2011 23:19



C'est vrai que ça pompe un peu de l'énergie, mais en même temps, je n'ai pas envie de laver mon linge sale devant tout le monde, je n'ai pas été habituée à ça.


Pour moi, les coups de gueule etc, c'est entre nous. ALors, devant les potes, ou la famille, faut "paraître". J'en ai parlé à mon frère, déjà ce week-end, c'est vrai que ça m'a un peu soulagée..



Annabelle 13/12/2011 13:34


On ne fait pas un enfant pour sauver un coupl, ça ne marche pas et c'est déloyal pour le petit à naitre. Et puis, c'est pas grave si ton fils est enfant unique, il va pas en être plus malheureux
qu'un autre! Je te souhaite de tout coeur que ce test soit négatif, sinon tu seras en effet face à une décision bien difficile... xx

secrets-inavouables 13/12/2011 13:56



Oui, c'est justement ce que j'ai répondu à mon mari. D'ailleurs, ça recoupe pas mal les réactions qu'il y avait eu sur ton site suite à la publication de l'article.


Mon couple peut il être sauvé, je n'en sais rien, vraiment. Là, j'ai tellement une sensation de ras le bol que je ne suis pas du tout objective...